Ranieri est satisfait. « Je connaissais Kalifa de nom et de réputation avant le Mercato. Nous avons regardé ce qu’il faisait, et il était dans notre liste prioritaire », confie le Coach ajoutant : « C’est un bon passeur, il joue en pivot et joue bien en profondeur, peut revenir dans le milieu (…) c’est un joueur qui va compter dans le futur du FC Nantes ». L’intéressé approuve : « C’est une belle opportunité pour moi de jouer à Nantes sous les ordres d’un grand entraineur comme Ranieri. J’ai fait 3 ans au PSG. De belles années mais pas faciles pour un jeune joueur de s’affirmer au milieu d’un effectif aussi riche que celui du PSG. Ensuite avec la Gantoise (Belgique) j’ai acquis du temps de jeu et je me suis bien amusé. Mais Nantes, je ne pouvais pas refuser ».

« Je préfère un jeune joueur très motivé à un joueur d’expérience qui en manque » CR

Avec Kalifa Coulibaly, le FCN dispose de 4 attaquants. Et cela convient au coach. « 4 attaquants pour un 4-4-2, c’est important. Et moi je suis content avec ceux que j’ai. » Pas de de nouvel attaquant en perspective donc - à moins qu’un joueur (Nakoulma ?) émette le souhait de partir. Une information donnée par le quotidien O/F mais démentie en partie par Ranieri. « Il ne m’a rien dit dans ce sens. Mais si Nakoulma n’est pas content, la porte est ouverte… » A bon entendeur… Quant à Sala, « Jamais partira, reste ici » dixit Claudio. Une phrase aussitôt confirmée par Franck Kita avec les pronoms en plus. « Il restera à Nantes ». Du côté du Mercato, Franck Kita ne feme aucune porte : " Les derniers jours du Mercato, il y a toujours des opportunités et des situations qui se décantent : nous restons à l'affut."

« L’important n’est pas d’avoir des joueurs grands ou petits, mais de bon joueurs »

Avec Emiliano Sala, l’argentin (1,87 m) et Kalifa Coulibaly (1,97 m), le malien, Nantes dispose de 2 joueurs de grande taille à l’avant : un atout pour le jeu de tête et les actions dans la surface. A condition bien sûr, d’être correctement alimentés en centre, une tâche dans laquelle le brésilien Diego Carlos excelle en ce moment. Et qui fait l’objet de répétitions régulières à l’entrainement. Sur la taille inédite des 2 attaquants, Ranieri tacle : « Ce qui est l’important c’est d’être bon, petit ou grand ce n’est pas important. » Les 2 joueurs seront d’ailleurs peut-être alignés dés samedi ensemble. Des retrouvailles pour le calife, lui qui avait marqué sous les couleurs de la Gantoise le but décisif à la 90’ contre les « gones »  24 novembre 2015 en Champions League. Un but synonyme de qualification pour le champion belge. Un heureux présage peut être pour le FCN, 1 semaine après sa première victoire dans ce championnat 2017-2018.

* ...sera calife à la place du calife si « Ifznogoud » !

Recueilli par Bruno Briand à la Jonelière.