Il est resté pour tous les supporters du FC Nantes l’incarnation de ce fameux jeu à la nantaise des années 95 et d’une équipe à l’apogée. Celle des Desailly, Pedros, Loko, Makélélé, Karembeu et du tarif maison 3-0. Surnommé « Le Sorcier de la Beaujoire » un surnom qu’il a mis longtemps à apprécier (Voir encadré), Japhet le Tchadien aurait préféré le surnom de « L’homme intègre » par analogie au nom donné aux Burkinabés. Resté dans la vie comme celui qu’il était dans le football, Japhet le sage nous a accordé une longue interview autour d’un déjeuner quartier St-Mihiel. Au menu : sa nouvelle vie, à 51 ans, son fils Kevin qui s’épanouit à Monaco, son regard sur le football d’aujourd’hui. Et forcément son équipe de cœur, le FCN.

 entretien réalisé par bruno briand et françois-xavier Lebert Japhet, quelle est votre actualité ?

A la mi-mai, l’Equipe de France U20 s’est envolée pour le Mondial, en Corée. Dans ses valises, Ludovic Batelli avait embarqué 21 Bleuets, avec notamment un trio nantais qui a mis le cap à 9000 kilomètres de la Jonelière. Du voyage, Quentin Braat, Enock Kwateng et Amine Harit ont vécu une compétition à 2 vitesses.

On constate depuis quelques années que le basket 3x3 prend une toute nouvelle dimension en Europe dans le monde. Preuve en est, la multiplication des tournois à travers l'Hexagone, la médiatisation, aussi, de nos joueurs tricolores qui commencent à se forger une solide réputation dans le milieu. L’étape nantaise, véritable évènement, va être spectaculaire.           par gaëlle louis

Le sourire était large en tribune lorsque le patron du H a vu sa troupe prendre le large sur les Héraultais. Sans emphase, à son image, l’émotion contenue mais bien réelle. Gaël Pelletier n’est pas homme de spectacle, laissant cela à ses hommes sur le terrain. « Je ne nie pas mon exigence, je le suis d'autant plus que je sais à quel point ce groupe est capable de grandes choses. Ils l’ont prouvé, souriait-il de façon entendue, tant ses ouailles ont régalé la Trocardière et les amateurs de handball. C'est une réussite collective ! Evidemment les joueurs, mais aussi Thierry, Alberto et tout le staff médical, je tiens à insister là-dessus, car les joueurs ont pu arriver en forme sur l'échéance. »

On savait l’intéressé éruptif, mais là le « Maestro » nous a estomaqué. Arrivé affublé d’une étiquette de personnage volatile, l’oiseau rare s’est finalement évaporé. Fin mai, Conceição a pris sa décision : son avenir s’écrira au FC Porto ! Orphelin de son tacticien, celui du FCN s’écrit en pointillés.

Après 10 mois déconcertants, le FCN a bouclé ses 38 épisodes de L1 à la 7e place, son meilleur rang depuis 2004 (6e). D’abord au bord du précipice, puis finalement au pied de l’Europe, ce Nantes-là nous a fait passer par tous les états. Flashback en 7 temps sur un exercice 2016-17 enivrant.

 A l'heure où nous écrivons ces lignes, le grand bonheur aurait été d'annoncer une finale de playoffs totalement inédite pour l'hermine. La faute à notamment deux dernières minutes très animées penchant en faveur de leurs adversaires, les hommes de Lecrosnier devront se lancer dans une ultime bataille à Fos pour décrocher le passeport tant attendu. La troupe de Giuitta est parvenue à retourner, dans les toutes dernières secondes, une situation qui paraissait largement compromise lorsqu’elle pointait à -8 (64-56) à seulement trois minutes de la fin. Rageant, c'est certain, mais l'aventure est déjà tellement belle qu'on en demande encore…